Cet article a plus de 5 années. Il ne concerne pas la saison actuelle. Pensez à le replacer dans son contexte !!!

Le 31 janvier 2012, l’Olympique Lyonnais s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue face à Lorient, avec trois purs produits de son centre de formation titulaires dès le coup d’envoi : Maxime Gonalons (23 ans), Alexandre Lacazette (21 ans) et Samuel Umtiti (19 ans). Et avec un succès indéniable puisqu’ils ont terminé la partie (120mn) et que Lacazette a marqué deux des quatre buts Lyonnais.

Si Lyon traverse une crise financière certaine, ce club a su trouver des ressources dans son vivier interne de jeunes. Et des ressources crédibles, pas juste des noms sur une feuille de matchs. Ces jeunes créent une double valeur pour le club : valeur sportive et valeur financière, car leur exposition et leurs performances leur confèrent une indéniable valeur marchande.

Et même si il n’est plus à véritablement parler un « jeune », Remi Garde, l’entraineur de l’OL est également issu de la filière interne de l’OL où il était cadre technique depuis 10 ans, passé du poste d’adjoint à celui de directeur du centre de formation.

Même dans l’adversité, Lyon est dans la continuité. Pas de chamboulement, pas d’affolement. On ajuste la politique aux événements, on investit pour l’avenir. En faisant les bons choix. Quatrième du championnat, toujours candidat à la Ligue des Champions, finaliste de la Coupe de la Ligue, Lyon est également encore en lice en C1 et peut légitimement envisager une qualification en 1/4 finale, en surclassant l’Hapoel Tel-Aviv qui est théoriquement à sa portée. Beaucoup de clubs aimeraient traverser une crise comme en traverse actuellement l’OL. Suivez mon regard …

Faisons la comparaison avec le dernier match joué par Bordeaux : La même semaine, Bordeaux ramène (péniblement) un match nul contre Evian Thonon Gaillard, avec UN seul joueur issu de son centre de formation titulaire au coup d’envoi : Benoit Tremoulinas. A 26 ans, « Tresh » n’est toutefois plus tout vraiment un jeune… Sertic (23 ans), entré en jeu pour remplacer Planus touché à la cuisse, a été formé par l’INF Clairefontaine avant d’arriver à Bordeaux. Saivet, lui n’est entré que pour quelques minutes en fin de rencontre.

Le constraste est donc frappant.

A Lyon, on a trois jeunes convaincants en pleine bourre auxquels on peut ajouter Clément Grenier (21 ans) qui repousse régulièrement Gourcuff sur le banc et Jérémy Pied (22 ans) qui a marqué plus de buts cette saison (1) avec Lyon en 163′ de jeu que Bellion en 400′ de jeu avec Bordeaux (0).

A Bordeaux, aucun jeune issu du centre de formation ne peut revendiquer un poste de titulaire. Marange, Saivet et Traoré ne sont que des seconds ou troisièmes choix pour Gillot. Sertic et Diabaté (24 ans) sont les seuls à être appelés par Gillot, mais n’ont pas encore réussi à s’imposer. Evan Chevalier (20 ans) n’a joué que 12′ en L1 cette saison. Emiliano Sala (22 ans) n’a pas encore joué la moindre minute en championnat et Gillot a explicitement indiqué qu’il n’avait pas le niveau de la Ligue 1.

L’absence totale de relève issue du centre de formation bordelais ayant _incontestablement_ le niveau de la L1 est un autre constat d’échec de la gestion bordelaise en place. Et ce, malgré les fonds injectés dans le centre de formation bordelais du Haillan et dans le Proyecto Crecer, en Argentine, qui depuis 2008 n’a pas sorti la moindre « pépite ».

Patrick Battiston et la CFA de Bordeaux

Aujourd’hui le centre de formation des Girondins est dirigé par deux vétérans du club : Patrick Battiston (55 ans), qui fut (de façon éphémère) directeur sportif puis directeur du marketing des Girondins et Marius Trésor (62 ans), qui fut attaché de presse des Girondins avant de devenir l’adjoint de Battiston. Il cumule son poste d’adjoint avec celui de superviseur et de « consultant » pour les médias Web, Radio et TV du club.

Deux légendes du foot français et bordelais, aujourd’hui placardisées dans un rôle où leur notoriété n’apporte rien. Peut-être un jour osera-t-on également se poser la question de leurs compétences …