Cet article a plus de 3 années. Il ne concerne pas la saison actuelle. Pensez à le replacer dans son contexte !!!

Milan GAJIC est donc la 1ere recrue bordelaise de l’intersaison 2015, avec pour mission de remplacer Mariano parti à Séville …

Parfait inconnu du public français, ce jeune serbe qui aura 20 ans en janvier 2016 évoluait depuis 2013 à l’OFK Belgrade, le 3eme club de la ville, derrière le Partizan et l’Etoile Rouge. Il a soufflé le poste à Kevin MALCUIT (Niort, L2) supervisé à plusieurs reprises par les recruteurs bordelais mais finalement  considéré comme ayant « un potentiel insuffisant pour jouer dans une équipe de haut de tableau de Ligue 1″.

Milan GAJIC

C’est en effet grace à son expérience internationale et sa capacité à s’y illustrer que Milan GAJIC a emporté le choix des recruteurs bordelais et de Willy SAGNOL. Milan GAJIC a participé au championnat d’Europe des moins de 19 ans 2014 organisé en Hongrie, et ensuite à la Coupe du monde des moins de 20 ans 2015 qui se déroulait en Nouvelle-Zélande.

Lors du mondial U20, il a joué six matchs (5 en tant que titulaire, dont la 1/2 et la finale) et remporté la compétition en battant le Brésil en finale. Le média spécialisé sur le football des pays de l’Est Footballski en parle même comme « l’un des meilleurs _si ce n’était le meilleur_ arrière droit de la Coupe du Monde U20 » !

Milan GAJIC

C’est un milieu défensif axial de formation, de gabarit moyen (1m78) polyvalent puisque il est capable d’évoluer en défense ou un cran plus haut dans le couloir. Il évolue en professionnel depuis l’âge de 17 ans en Serbie (2013) et reste sur deux saisons pleines, avec 52 matchs. Cerise sur le gâteau, il dispose d’un passeport Croate, ce qui lui permet d’être considéré comme un joueur communautaire.

Pisté depuis plusieurs mois par les recruteurs bordelais, il a également été sollicité par les allemands du Red Bull Salzburg qui ont un peu fait monter les enchères.

Le contrat signé avec Bordeaux porte sur 5 saisons, et le montant de son transfert est estimé aux alentours de 1.5 ME.

Ce choix d’un jeune défenseur apparaît comme un choix logique, auréolé de son titre de champion du monde U20, il possède potentiellement une forte marge de progression et de valorisation à la revente.

En espérant qu’il fera oublier son compatriote Vujadin SAVIC, qui n’a pas laissé un souvenir impérissable sur le pré bordelais …