Cet article a plus de 4 années. Il ne concerne pas la saison actuelle. Pensez à le replacer dans son contexte !!!

Cet été, les Girondins de Bordeaux étaient bien partis pour recruter le défenseur central Lindsay Rose. Alors que le joueur avait donné son feu vert à Willy Sagnol, il s’était finalement engagé en faveur de l’OL.

Les Girondins avaient alors accusé Lyon d’avoir surpayé Lindsay Rose pour permettre à Valenciennes de sauver sa peau et faire plaisir à Jean-Louis Borloo et Jean-Raymond Legrand. Aulas avait alors indiqué « C’est un transfert classique, le montant est de 1,8 million d’euros. Il est payé en une seule fois, selon les conditions imposées pour permettre à Valenciennes de sortir de la situation juridique dans laquelle il était. C’est exactement le même montant que proposait Bordeaux, donc ce n’est pas ça qui a fait la différence »

Jean Louis TRIAUD

Ce week-end, Jean-Michel Aulas est revenu avec malice sur les coulisses de ce transfert :

« Je n’utilise pas l’argent d’une société cotée en Bourse pour faire plaisir à mes amis », a martelé le patron de l’OL dans L’Équipe du jour.

Du coup, le président de l’Olympique Lyonnais en a profité pour mentionner la « différence » qui avait finalement fait pencher la balance en la faveur de Lyon : un dirigeant girondin, empêtré dans une manoeuvre de rappel automatique, aurait laissé à Jean-Raymond Legrand un message en fait destiné à Jean-Louis Triaud. Et le message n’était pas très courtois pour les dirigeants valenciennois …

Visiblement, les pieds nickelés de la « Cellule Recrutement » bordelaise sont toujours en forme…

Source : But Football, France Bleu