Cet article a plus de 3 ans. Il ne concerne pas la saison actuelle. Pensez à le replacer dans son contexte !!!

Avec la crise que le club traverse, les langues se délient et font le parallèle entre la situation actuelle et le désintérêt de M6 pour les Girondins, tout le monde étant conscient qu’une partie des problèmes est liée à la baisse des moyens (le budget est passé de 90 ME en 2010 à 60 ME en 2016) autant qu’à l’absence totale de projet sportif depuis plusieurs années.

Même si officiellement « Les Girondins ne sont pas à vendre », Jean-Louis Triaud a ouvert une brèche dans la position officielle sur RMC, le 15 mars. Il n’est plus dans le déni mais évoque plutôt les conditions dans lesquelles une vente pourrait se faire :

Triaud, dépassé

Jean-Louis Triaud sur RMC, le 15/03
« Si M6 veut vendre le club il faut des acheteurs en face. Paris ou encore Sochaux on déjà été rachetés, mais l’exemple du rachat avorté de Nice a récemment montré que c’était dur de les trouver ces investisseurs. Et ce n’est pas une question de bien s’en occuper ou pas. Il ne suffit pas de vouloir être vendu pour trouver preneur comme ça. Nicolas de Tavernost est extrêmement attaché aux Girondins et ne veut pas s‘en débarrasser en le cédant au premier venu. Un repreneur éventuel devra avoir des moyens supérieurs à ceux d’M6 et sera moralement acceptable, et de confiance évidemment ».

Le lendemain, Gilbert Brisbois a enfoncé le clou, affirmant que des mandats de vente circulaient dans les milieux financiers (Le JDD l’affirmait déjà il y a un an)

Gilbert Brisbois sur RMC, le 16/03
« C’est un club qui est en vente, mais on n’ose pas dire qu’il est en vente, parce que le dire c’est un scandale, alors que l’on sait très bien qu’il y a des mandats qui circulent, des repreneurs potentiels qui se manifestent par différents intermédiaires, que De Tavernost est à l’écoute de tout ce qui se fait ».

Gilbert Brisbois

Et de conclure avec la lassitude de Jean-Louis Triaud, qui aura 67 ans cette année et vient de passer la main à ses enfants pour ses activités dans le vin :

Gilbert Brisbois sur RMC, le 16/03
« On a un président ‘délégué’, Jean-Louis Triaud, qui n’a pas l’air très passionné par son club, dont on dit qu’il va bientôt arrêter parce qu’il commence à en avoir un peu marre, et ça s’entend à son ton d’ailleurs. Il a de l’humour, il est très intelligent, mais l’on sent bien qu’il est grave saoulé ».

Le chemin est ténu entre rumeurs et réalités, mais au fil des saisons le désintérêt de M6 pour le club n’est plus discutable.