Cet article a plus de 7 années. Il ne concerne pas la saison actuelle. Pensez à le replacer dans son contexte !!!

Le scénario final du match de coupe de France et notamment le pénalty raté de Bellion risquent d’avoir des conséquences importantes sur la suite de la saison des Girondins. Au foot plus qu’ailleurs, l’effet papillon (« Un simple battement d’ailes d’un papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ? ») prend toute sa dimension. Car en effet, le pénalty raté de Bellion, à la 90+2ème minute du matche de Coupe de France va peser très lourd pour la suite de la saison.

Si au final, Bordeaux a obtenu sa qualification à l’arrachée, les événements de la fin de prolongation vont avoir des conséquences lourdes dans les semaines à venir.

L’altercation entre Henrique et Sinama-Pongolle et la rixe qui s’en est suivie vont, selon toute logique, se terminer par une suspension de longue durée du défenseur bordelais, dont le retour avait pourtant permis de stabiliser la défense girondine depuis la fin de l’année 2011.

Carlos Henrique

Quatrième arbitre du match ASSE-Bordeaux, M.Bianciotto a tout vu de la bagarre qui s’est déclenchée dans le tunnel de Geoffroy-Guichard après la qualification des Girondins face aux Verts. Le rapport expédié à la commission de discipline de la FFF, met très sérieusement en cause l’attitude d’Henrique, qui aurait le premier frappé le stéphanois dans le dos. Ce dernier pourrait prendre jusqu’à huit matchs de suspension selon les règlements de la fédération, organisatrice de la Coupe de France. Cependant, Florent Sinama-Pongolle risque lui aussi une sanction, puisque l’arbitre du match a prévu de visionner la rencontre pour revoir le moment du match où l’attaquant de l’ASSE a donné un coup de coude à Henrique, donnant naissance au contentieux.

« Je ne l’ai pas vu . Quand il s’est plaint auprès de moi, M. Henrique se trouvait à terre avec un Stéphanois qui n’était pas M. Sinama-Pongolle. Je vais regarder le DVD de ce match. Et si je vois quelque chose d’anormal, je rapporterai les faits à la commission, sans doute lundi », a prévenu, dans les colonnes de l’Equipe, Lionel Jaffredo, qui officiait samedi soir à Geoffroy-Guichard. L’attitude d’Henrique est inexcusable tant sur le fond que sur la forme, et il ne pouvait ignorer qu’il y aurait caméras et observateurs pour le cafter…

Si une suspension de longue durée pour Henrique se confirmait, au delà de l’aspect sportif, ça se traduirait notamment par l’obligation de conserver Ciani alors que son départ pour le Betis-Séville est aujourd’hui d’actualité, en raison de la participation de Lamine Sané à la CAN…

L’équipe Bordelaise n’avait sans doute pas besoin de cette montée de testostérone d’Henrique…

Quant à David « Concept Store » Bellion, il pourra ruminer son énième geste raté